Stage de danse

STAGE DE DANSE TSIGANE

Initiation à la danse « Kalbelia » (Gitans du Rajastan) avec Blanche BONNAUD

Inscriptions par mail à : blanche.bonnaud@gmail.com

Samedi 4 et Dimanche 5 février de 14h à 17h à l’Espace Malraux (Chambéry ) – OUVERT A TOUS – 20 participants maximum

Tarif : 50€ les deux jours / 40€ (tarif réduit)

Deux après-midi de 3h pour découvrir l’univers du voyage, du partage et de la créativité à travers la danse des Kalbelia.

Gitans et Sapera du Rajasthan sont traditionnellement charmeimg_0642urs de serpent et nomades du désert du Thar. Ils s’inspirent de leur univers désertique où les serpents sont vénérés pour renouveler continuellement leurs arts de la danse et de la musique.

Durant ce stage, nous aborderons la technique de cette danse par différents chemins d’apprentissages dont celui de « la transmission libre ».

Le stage s’harmonisera en plusieurs étapes :

  • Échauffement et réveil du corps en douceur par des étirements, en utilisant la respiration.
  • Découverte de la musique, travail du rythme
  • Apprentissage de la gestuelle : pas de base, isolation de certaine partie du corps, déplacement, déhanchement, tournoiement,
  • Apprendre à manipuler la jupe
  • Travail au sol
  • Improvisation collective
  • Étirements et temps de relaxation

GE DIGITAL CAMERA

Blanche Bonnaud vous invite à apporter une jupe ample et une tenue confortable à mettre sous la jupe (jogging), ainsi qu’une petite collation a partager en milieu d’après-midi pour ceux et celles qui le souhaitent.

A l’issue du stage une présentation public vous sera proposés à ceux et celles qui le souhaitent le jeudi 9 février à 18h30 à la Vélo Bricolade de Chambéry.

Blanche Bonnaud : 

Mon Parcours : J’aime danser et cela me procure avant tout une joie profonde que j’aspire à partager. La danse a un pouvoir, celui de réunir les êtres harmonieusement. En me plongeant dans la culture des Kalbelia vers 20 ans, je découvre la fusion de la musique et de la danse dans l’art de l’improvisation. A partir de ce jour, ma vie va s’organiser autour de la danse et des arts vivant. A Paris, je me forme avec Simona Jovic puis en Inde avec Suva Devi et Raki Sapera. J’enseigne maintenant à mon tour la danse Kalbelia. Une soif d’apprentissage m’emmène ensuite dans différents univers corporels tel que le contact impro, les danses folkloriques et la danse contemporaine. J’ai enseigné la danse contemporaine au centre culturel de Valloire pendant 3 ans. Je continu de me former dans ce sens au conservatoire de Chambéry. Cela me permet également de travailler sur différentes créations originales et pluridisciplinaires : danser sur les marchés (Cie Au cri de la fourmi), danser sur de la musique chilienne (Cie Octavio Sola)…

 

Publicités